Activity Workshop
 

GpsPrune how-tos

The following text was kindy translated into French by Nic. Thanks very much for the translations! It is however possible that the English instructions have changed since this translation.

Comment utiliser GpsPrune

Ci dessous vous trouverez des explications des fonctions les plus courantes de GpsPrune et comment les faire fonctionner. Si vous avez des questions quelconques, vous pouvez les poser par l'adresse mail en bas de la page.

Ouvrir un ficher texte

GpsPrune peut lire n'importe quel ficher texte tant que chaque ligne décrit un point et que les champs soient séparés par un caractère connu. L'ordre des champs doit rester le même tout le long du fichier, bien qu'on puisse télécharger plusieurs fichiers de formats différents séparément. GpsPrune ne peut pas déchiffrer des formats binaires.

Pour ouvrir un fichier, il faut suivre trois étapes : d'abord la sélection du fichier, puis le caractère de séparation et finalement la définition des champs et leur ordre.

Pour accéder à la fonction, sélectionner "fichier" et puis cliquer sur "ouvrir", ou utiliser Ctrl-O du clavier, ou le bouton sur la barre de contrôle. Cela fera apparaître une boîte de dialogue où vous pouvez sélectionner le fichier à ouvrir. Puis apparaîtra le deuxième boîte de contrôle qui montrera les premières lignes du fichier et qui donnera le choix de caractères de séparation (voir l'image ci-dessous).

Load part1

First load panel for selecting file delimiter

Load part2

Second load panel for selecting
field combination and altitude units

 

GpsPrune essayerait de deviner le caractère de séparation, mais s'il a mal choisi, vous pouvez sélectionner un des autres caractères ou choisir un caractère dans le boîtier "autre". GpsPrune utilisera ce caractère pour diviser les lignes du fichier dans un autre panneau de contrôle (voir l'image) et vous laisse choisir les définitions des champs. La liste des champs est dans la partie inférieure avec quelque champs standards (comme latitude, longitude, altitude) et aussi l'option de définir vos propres champs. Vous pouvez changer la définition de chaque champ en cliquant sur le champ et puis sélectionner dans la liste présentée (donc cliquer sur altitude pour le changer). Vous pouvez également changer l'ordre des champs si vous le sélectionnez et puis choisir les boutons "monter" ou "descendre". La colonne de description est pour enregistrer une définition plus précise d'un de vos propres champs.

Egalement sur ce panneau il y a une sélection pour les unités d'altitude, avec le choix entre mètres et pieds. Finalement, si vous appuyez sur "finir", le logiciel chargera et montrera les données. Si vous voyez une erreur de définition de champ vous pouvez utiliser la fonction "défaire" pour réessayer.

Pour enchaîner plusieurs fichiers, télécharger chaque fichier un après l'autre. Le logiciel vous demandera si vous voulez enchaîner les données à celles qui sont déjà téléchargées. Sélectionner "oui" pour les enchaîner ou "non" pour écraser les données déjà téléchargées et ne garder que les nouvelles données.

L'ouverture d'un fichier XML

L'ouverture d'un ficher XML est plus facile, tant que le format est GPX ou KML. On démarre la fonction de la même façon qu'un ficher texte (au dessus) mais on choisit un fichier XML et le fichier se téléchargera automatiquement.

Sélectionner un point

Selection view

Screenshot showing selected point and range

Une fois le fichier téléchargé, le logiciel montrera une vue d'en haut de la carte et aussi (si l'altitude était présent dans le fichier) une vue du profil dans la partie inférieure. Vous pouvez là sélectionner n'importe quel point et le logiciel montrera les détails dans la partie "détails du point" en haut à droite. Il y a plusieurs moyens de sélectionner un point :

Une fois le point sélectionné, vous pouvez l'effacer avec le menu "édition" et puis "supprimer le point" ou taper sur la touche "supprimer" sur le clavier.

Sélectionner une étendue de points

Utiliser d'abord les méthodes ci-dessus pour sélectionner le point de départ, puis cliquer sur le bouton "définir le début de l'étendue" ou utiliser la fonction "définir le début de l'étendue" dans le menu "sélectionner". Le logiciel sélectionnera donc toute l'étendue entre le point défini et la fin de la piste. Maintenant sélectionner le point qui définit la fin de l'étendue et cliquer "définir la fin de l'étendue" soit par le bouton soit par le menu. l'étendue est maintenant définie et les détails de l'étendue (y compris la distance, le temps total, l'altitude, etc.) sont affichés à droite de la fenêtre.

Pour effacer une étendue, vérifier que l'étendue à effacer est bien sélectionnée et puis choisir "supprimer l'étendue" sous le menu "édition".

Pour sélectionner la trace totale, ou pour enlever toute sélection, utiliser le menu "sélectionner" et puis "tout sélectionner" ou "rien sélectionner".

Autres moyens d'éditer des traces

Pour effacer tout point dupliqué dans une trace (des points avec le même latitude et longitude) utiliser "effacer les doublons" dans le menu "édition".

Pour effacer des points qui ont des voisins proches dans une trace pour gagner de la place mais garder pas mal de détail, utiliser la commande "compresser la trace" dans le menu "édition". Cette fonction utilise un paramètre variable pour changer le niveau de compression. Le paramètre par défaut (100) donne une compression raisonnable. Si vous augmenter ce numéro, la fonction effacera moins de points, mais en le réduisant, il effacera plus de points.

Pour ajouter des points qui sont interpellés entre deux autres points, sélectionner une étendue entre les deux points pour qu'il n'y a que ces deux points là sélectionnés et puis utiliser la commande "interpoler" dans le menu "édition". Finalement, choisir le nombre de points que vous voulez ajouter (qui feront une ligne droite de points sur les trois dimensions de longitude, latitude et altitude).

Pour changer le sens d'une trace, sélectionne la d'abord comme étendue et puis sélectionner "inverser l'étendue" du menu "édition". Cela miroitera l'ordre des points pour que la trace soit dans l'autre sens.

Pour revenir en arrière sur tout changement des données, choisir "annuler" dans le menu "édition" (ou utiliser le bouton "annuler" dans la barre) et sélectionner le nombre d'actions à annuler.

Déplacer la carte

Vous pouvez zoomer et dézoomer sur la carte. Vous pouvez zoomer et déplacer la carte soit avec la souris, soit avec le clavier. Pour zoomer ou dézoomer :

Par défaut, le déplacement automatique de la carte est activé, donc si vous choisissez un point qui n'est pas actuellement sur l'écran, la carte bougera pour vous le montrer. Pour désactiver cette fonction, utiliser le menu contextuel sur la carte et désélectionner "déplacement automatique".

Sauvegarde de la trace

Pour sauvegarder les données une fois éditées, sélectionner "enregistrer" du menu "fichier" ou cliquer sur "enregistrer" sur la barre d'outils. Cela activera la première page (sur deux) de sauvegarde ou vous pouvez sélectionner les options. La première page est pour sélectionner les champs à sauvegarder et leur ordre plus le caractère de séparation. La deuxième page, qui est optionnelle, vous laisse convertir les données dans des autres formats.

Le panneau de sélection vous montre tous les champs disponibles, qu'ils contiennent des données ou pas. Avec la troisième colonne de la grille vous pouvez sélectionner si vous voulez que ce champ soit sauvegardé ou pas. Si vous sélectionnez une rangée dans la grille et puis vous appuyez sur "monter" et "descendre", vous pouvez changer l'ordre des champs. Vous sélectionnez le caractère de séparation de la même façon que quand vous ouvrez un fichier, soit avec un des caractères dans la liste, soit en tapant votre propre caractère.

Choisir "suivant" pour sélectionner le format des coordonnées et des altitudes à sauvegarder dans le fichier. Par défaut, le logiciel utilisera les valeurs du fichier original, mais vous pouvez quand même les convertir.

La dernière étape est la sélection du nom du fichier qui pourrait être un nouveau nom ou vous pouvez réécrire sur un fichier existant.

l'exportation en format XML

GpsPrune utilise deux formats XML : KML (utilisé par des applications comme Google Earth) et GPX (un format ouvert utilisé par beaucoup d'autres logiciels). Pour exporter ces deux genres de fichiers, utiliser "exporter en KML" ou "exporter en GPX" sous le menu "fichier". Ces fichiers XML ne contiennent pas toutes les données que GpsPrune peut écrire dans un fichier texte, donc vérifier, si nécessaire, que vous sauvegarder également vos données comme un fichier texte par le menu "fichier" et "enregistrer" si vous voulez les rouvrir dans GpsPrune. GpsPrune peut bien lire les fichiers GPX et KML mais des données seraient peut-être perdues.

Édition des points

Pour éditer un point, d'abord sélectionne-le, comme décrit ci dessus. Une fois sélectionné, faites apparaître le dialogue d'édition soit par le menu "édition" et "éditer le point", soit par "éditer le point" sur la barre d'outils. Dans ce dialogue-là on voit tous les champs du point (y compris des points non-standards) dans une table. Sélectionner le champs à changer, cliquer sur le bouton "édition" et puis rentrer une nouvelle valeur dans la case. Continuer pour toute valeur à changer, puis cliquer sur "OK" pour sauvegarder les changements effectués.

Si vous n'avez qu'à changer le nom d'un point, il est plus facile d'utiliser la commande "éditer le nom du waypoint" dans le menu. Ceci donne un dialogue plus facile ou on ne peut changer que le nom du waypoint. On y trouve des fonctions pour changer en majuscules (par exemple "CHINZIG CHULM"), en minuscules ("chinzig chulm") ou mélangés ("Chinzig Chulm").

Visionner en 3 dimensions

Avec une trace téléchargée, sélectionner "montrer en 3D" dans le menu "affichage". Une nouvelle fenêtre s'ouvrira avec l'image 3D. Noter que Java3D doit être installer pour utiliser cette fonction. Ceci est une bibliothèque qui se télécharge séparément de Java. Vous pouvez faire tourner le modèle avec la souris. Pour faire un modèle plus fidèle, exportez le fichier en format POV et utilisez le logiciel Povray (voir ci-dessous).

Exportation en Povray

Povray est un logiciel disponible pour Mac, Windows et Linux qui peut créer des images de haute qualité en trois dimensions. GpsPrune peut exporter vos données en format POV, que vous pouvez ensuite télécharger dans Povray.

Mise en place des photos

Pour télécharger des photos, utiliser "ajouter photos" dans le menu "fichier" (et dans le menu "photos") ou utiliser le bouton "ajouter photos" sur la barre d'outils. Si les photos contiennent déjà des coordonnées dans les informations exif, GpsPrune les lira et créera des nouveaux points. Sinon, vous pouvez connecter des photos manuellement aux points. D'abord, sélectionner une photo (dans la liste en bas à gauche) et puis sélectionne un point (décrit ci-dessus) et puis sélectionne soit "relier au point" dans le menu "photo", soit le bouton "relier" sur la barre d'outils.

Si la trace contient l'heure de chaque point (ce qui n'est pas le cas avec toutes les traces - KML l'écrase, par exemple) vous pouvez utiliser la fonction automatique pour relier les photos avec les points. Cela compare l'heure de la prise de la photo avec l'heure du point. Noter que souvent l'horloge de l'appareil photo n'est pas relier avec l'heure GPS, et aussi l'horloge de l'appareil est normalement lié avec l'heure locale, ce qui n'est pas toujours le cas avec une trace GPS parce que le GPS marche avec l'heure UT2. Donc il faut normalement ajouter ou soustraire une différence d'heure avant de relier les points et les photos. La meilleure façon d'achever cette tâche est, normalement, de relier une seule photo et puis l'utiliser pour les relier toutes.

La fonction pour corréler les photos se trouve dans "corréler toutes les photos" sous le menu "photo". Si vous avez déjà relié une photo, le logiciel montre une liste pour la sélectionner. Sinon, le dialogue avance à l'étape suivante ou vous pouvez rentrer manuellement un décalage d'heure. Vous pouvez créer des limites sur l'heure ou sur la distance pour créer un lien entre un point et une photo. Si vous appuyez sur "aperçu", le logiciel vous montre une liste des photos qui seront liées avec les limitations sélectionnées. Vous pouvez cocher ou décocher les cases pour sélectionner et désélectionner des photos à lier ou vous pouvez changer les limites et mettre à jour la liste. A la fin, toutes les photos sélectionnées seront liées aux points qui correspondent (ou le logiciel créera des points par interpellation).

Une fois les photos reliées, les coordonnées peuvent être sauvegardées dans les informations exif des photos (voir ci-dessous). Vous pouvez également créer un fichier KMZ avec des vignettes (voir ci-dessous) pour les montrer dans Google Earth.

Exportation des photos à Google Earth

D'abord télécharger, et si nécessaire, relier des photos comme décrit ci-dessus. Puis, sélectionner la fonction "exporter en KML" du menu "fichier". Vérifier que l'option KMZ est sélectionnée, et l'option pour "exporter les vignettes au format kmz" aussi, et puis sélectionner le fichier à sauvegarder. Ensuite, télécharger ce fichier dans Google Earth pour le visionner. Les vignettes apparaîtront dans la bulle de description pour chaque point quand vous cliquez dessus.

Vous pouvez éditer les données dans Google Earth. Vous pouvez changer l'ordre des waypoints, transférer des objets dans des autres dossiers, lié des vignettes avec des points et éditer les descriptions des photos. Vous pouvez sauvegarder à partir de Google Earth en cliquant à doite.

Sauvegarder les données exif

Pour sauvegarder les coordonnées dans les fichiers JPG (les photos), GpsPrune utilise un logiciel supplémentaire qui s'appelle exiftool. Celui-là est en perl et marche sur Mac, Windows et Linux. Pour Linux et Mac il faut juste installer le paquet exiftool. Pour Windows vous recevrez un fichier zip qui contient un fichier exiftool(-k).exe et il faut le renommer "exiftool.exe" et le mettre dans le chemin de recherche, ou changer le chemin de recherche pour comprendre le dossier qui contient exiftool.exe pour que GpsPrune puisse le retrouver. L'écran d'aide ("aide", "à propos de GpsPrune) vous montrera si GpsPrune arrive a retrouver exiftool dans votre ordinateur.

Pour sauvegarder les coordonnées, relier les photos (soit manuellement, soit automatiquement) et puis choisir "enregistrer dans les exif" dans le menu "photo". Le logiciel vous proposera une liste des photos reliées. Sélectionner les photos à sauvegarder en cochant les cases et appuyer sur "OK". Si vous avez coché la case "écraser les fichiers", le logiciel remplacera les photos qui pourrait être dangereux si le logiciel corrompre le fichier (qui est très peu probable). Si la case n'est pas cochée, le fichier original est renommé avec "_original" à la fin et la version avec les informations exif est créée à sa place.